Création du conservatoire de la musique et de la danse à Bangoulap

L'équipe du musée de Bangoulap

La création du conservatoire de la musique et de la danse à Bangoulap entre dans le cadre de la valorisation du patrimoine immatériel du Cameroun et contribue à diversifier la nature des lieux culturels de la région de l’Ouest.

Le conservatoire est un lieu de vie, qui en plus de la collecte, la conservation et l’exposition, intègre le volet de la transmission. Il s’agit de créer une structure qui permette de se réapproprier le patrimoine des arts vivants qui risque de disparaître par manque de conservation matérielle, avec l’aide des nouvelles technologies.

Une équipe pluridisciplinaire de personnes avisées dans les domaines culturels, touristiques, ou de l’architecture entament différentes réflexions quant à l’aménagement et la réalisation de ce projet d’envergure.